Services

Le téléphone rose a encore de beaux jours devant lui !

14 février 2019
téléphone rose

Il existe de nombreux moyens de se stimuler seul lorsqu’il s’agit de s’accorder un plaisir solitaire. La plus connue de ces stimulations est celle des vidéos pornographiques, trouvables en libre accès un peu partout sur internet et qui couvrent entre 10 et 15% de la totalité des sites internet. Mais il existe d’autres moyens, et notamment le téléphone rose, l’un des plus anciens moyens de se stimuler seul. Mais en quoi consiste-t-il vraiment, d’où lui vient son succès, et fonctionne-t-il encore aujourd’hui ? Quelles raisons y a-t-il d’appeler un numéro de téléphone rose ?

Le téléphone rose, de quoi s’agit-il exactement ?

Les numéros de téléphone rose sont apparus très vite dans les magazines ciblés pour les adultes avec la large diffusion des téléphones portables. Le but : permettre à un homme, ou une femme, esseulé de pouvoir rentrer en communication avec une personne qui cherchera à vous exciter et à vous conduire jusqu’à l’orgasme uniquement en vous stimulant auditivement. Ils sont nés à une époque où obtenir une vidéo sur son portable n’était pas chose aisée, car l’image n’accompagne pas le son : la stimulation est seulement auditive.

Pour les plus timides, ces numéros de téléphone rose proposaient bien souvent des histoires enregistrées à l’avance dans lesquelles une voix féminine ou masculine racontait une histoire impliquant une relation sexuelle, à grand renfort de bruitages et d’émotion contenue dans la voix pour exciter encore plus.

Mais aujourd’hui, avec l’arrivée des vidéos sur internet, qui cumulent son, image, et dans les cas les plus récents, réalité virtuelle, comment ces téléphones roses font-ils pour continuer à survivre ?

Travailler pour un numéro de téléphone rose : un travail comme un autre

De nombreuses personnes, des filles en particulier, prennent le téléphone rose comme un simple job. Ces numéros étant largement contactés le soir, à partir de 20h et jusqu’à 1 à 2 heures du matin, certaines personnes utilisent donc ce travail comme un temps partiel, permettant de se faire de l’argent ce soir sans autres qualifications qu’une jolie voix ou un talent pour exciter une personne.

Pour un travail pornographique, il apparaît cependant plus respecté que d’autres métiers du même acabit : la prostitution, le tournage de vidéos X ou même le job de camgirl exigent tous un plus grand investissement et notamment de se montrer, ce que beaucoup considèrent comme la limite à ne pas franchir. Travailler pour un numéro de téléphone rose est donc en définitive une alternative facile pour se faire de l’argent légalement sans risquer sa réputation.

téléphone rose

La survie des téléphones roses

Aujourd’hui, malgré l’avènement des callgirls ou de la vidéo pornographique gratuite, les numéros de téléphone rose ont toujours la côte. La raison à ça : le caractère intimiste et fantasmé de la personne à l’autre bout du fil. Dans un téléphone rose, seule une voix vous guide, ce qui signifie que vous pouvez rêver la personne qui vous parle comme vous le souhaitez. Petite et menue, grand et musclé, à vous d’imaginer la personne que vous avez en ligne. Cela renforce le côté érotique d’imaginer que cette voix qui vous décrit ce qu’elle aimerait vous faire appartient à la personne de tous vos fantasmes.

De plus, un autre facteur fait différer le téléphone rose d’un autre média pornographique : une vidéo pornographique, ou un livecam avec un modèle, a moins besoin d’être dans la description, puisque l’image vient souligner les mots. Le non-dit est apparent. Avec un numéro de téléphone rose, au contraire, les descriptions sont plus complètes, l’ambiance, posée différemment, et les mots, mieux choisis pour éveiller les sens de l’auditeur.

En d’autres termes donc, le téléphone rose est une expérience très différente de la pornographie classique préférée par une large portion du public, qui explique son succès aujourd’hui encore.

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Faites nous un retour !